Test TCS de pneus d’hiver 2014

Infoguide TCS "Pneus d'hiver 2014"
Pneus d’hiver 2014

Les meilleurs sont très performants

28 pneus des dimensions 175/65 R14 82T et 195/65 R15 91T ont été mis à l’épreuve dans le cadre du test TCS de pneus d’hiver 2014. Les forces et les faiblesses des produits ont été déterminées sur la base de 18 critères d’examens proches des conditions réelles.

Le comportement routier des pneus a été vérifié par des essais de conduite sur des chaussées sèches, mouillées, couvertes de neige et verglacées. Le bruit de roulement, la consommation de carburant et l’usure étaient d’autres critères d’examen. Cette procédure d’essai complexe et exigeante soumet les pneus à rude épreuve. Sur les 28 produits testés, 23 ont obtenu au moins la mention « recommandé ».

Le TCS a testé 14 pneus des dimensions 175/65 R14 82T. Quatre ont décroché la mention « très recommandé » grâce à leurs performances globalement équilibrées. Huit autres ont manifesté quelques faiblesses et ont donc dû se contenter de la note « recommandé » alors que deux pneus d’hiver ont été jugés « non recommandés » par les experts.

Parmi les quatre pneus les mieux classés, le Continental ContiWinterContact TS850 convainc par ses excellentes notes sur chaussée mouillée, enneigée et verglacée, ainsi que par sa résistance à l’usure et dans la consommation de carburant. Le Dunlop SP Winter Response 2 se distingue par la plus faible consommation de carburant dans sa catégorie, alors que le Michelin Alpin A4 surpasse ses concurrents dans la discipline de la longévité. Le Firestone Winterhawk 3 marque des points grâce à ses performances équilibrées qui lui ont également valu la mention « très recommandé ».

Le produit ESA-Tecar SuperGrip 7+ prend la tête du groupe des pneus « recommandés ». Il manifeste quelques légères faiblesses sur chaussée mouillée, tout comme ses concurrents Fulda Kristall Montero 3 et Vredestein Snowtrac 3. Le Pirelli Snowcontrol Serie 3 n’est pas à la hauteur des meilleurs pneus sur chaussée sèche et le Sava Eskimo S3+ a été décalé à cause de déficiences sur route sèche et mouillée. La marque Hankook Winter icept RS W442 ne convainc pas complètement les experts sur chaussée sèche, de même que sur la neige et le verglas. Malgré son excellent résultat sur chaussée sèche, le Toyo’s Snowprox S943 est rétrogradé au résultat final en raison de légères faiblesses sur route mouillée. Toujours dans le groupe des pneus « recommandés », le GT Radial Champiro Winterpro n’est pas tout à fait au niveau des meilleurs dans toutes les conditions routières testées.

Les Cooper Weather Master SA2 et Star Performer SPTS AS ne peuvent pas été recommandés en raison de leurs résultats trop faibles.

14 modèles de pneus d’hiver des dimensions 195/65 R15 91T ont également subi les épreuves du test TCS. Quatre ont été jugés « très recommandés » et sept « recommandés ». Un pneu est « recommandé avec réserves » et deux autres ne sont pas recommandables.

Les quatre pneus qui ont reçu la mention « très recommandé » ont réalisé des performances équilibrées, deux d’entre eux se distinguant par des qualités exceptionnelles dans certaines disciplines. C’est le cas du Continental ContiWinterContact TS850 qui obtient les meilleures notes sur chaussée sèche, enneigée et verglacée ainsi que du Bridgestone Blizzak LM 001 qui est particulièrement à l’aise sur route mouillée. Les pneus SP Winter Sport 4D et le Speed-Grip 2 de Semperit ne manifestent pas de faiblesses et sont donc également « très recommandés ».
L’Uniroyal MS plus 77 présente de légères faiblesses dans toutes les conditions routières vérifiées, si bien qu’il doit se contenter de la mention « recommandé ». Dans le même groupe on trouve le Yokohama W.drive V905 avec de faibles déficiences sur chaussée mouillée et le Michelin Alpin A5 qui, malgré ses excellents résultats sur la neige et le verglas, est rétrogradé parce que moins à l’aise sur chaussée sèche. Le Hankook Winter icept RS W442 n’est pas totalement convaincant sur la neige, mais il obtient la meilleure note sur route sèche. Quant au Pirelli Winter 190 Snowcontrol S3, il révèle de légères faiblesses sur chaussée sèche et mouillée. Le Kumho‘s WinterCraft WP51 en fait autant sur route sèche et enneigée, mais il perd surtout du terrain dans la discipline de la longévité – tout au contraire du Kleber Krisalp HP2 qui s’avère être le plus résistant à l’usure, mais dont les modestes résultats sous la pluie ne peuvent être ignorés.

Les faiblesses du Matador MP92 Sibir Snow sont encore plus marquées, si bien que ce pneu est qualifié de « recommandé avec réserves ». Malgré son excellente note sur la neige, le produit Infinity Winter Hero INF 049 est jugé « non recommandé » par les experts du TCS parce que, tout comme le Winter 101 de la marque Achilles, il obtient les plus mauvais résultats du groupe sur chaussée sèche et mouillée.

Vigilance lors de l’achat de pneus

Pour consulter des tests de pneus ou demander une offre, il faut d’abord connaître les dimensions complètes (par ex., 195/65 R 15 91 V).

En choisissant des pneus ayant obtenu la mention TCS « très recommandé » ou « recommandé », on est sûr de bien tomber. Ensuite, il vaut toujours la peine de demander deux ou trois offres auprès de divers vendeurs en incluant dans le prix les coûts annexes (montage, équilibrage, recyclage) et la TVA.

Il est également important de vérifier la date de fabrication à l’aide du numéro DOT qui figure sur chaque pneu. Il s’agit d’un chiffre à quatre positions. Par exemple, 3709 signifie que le pneu a été produit durant la semaine 37 de l’année 2009. Cette information est utile parce que la fabrication de pneus est adaptée en permanence au progrès technique.

Toujours exiger des pneus neufs, donc qui n’ont pas plus de trois ans, et refuser des produits plus âgés. Pour des raisons de sécurité, on renoncera à utiliser des pneus de plus de dix ans, même s’ils présentent encore un profil suffisant.

Les ventes de pneus via internet jouissent d’un succès grandissant. Le TCS a cependant observé de fortes variations de prix sur les plateformes du commerce de pneus. Dans tous les cas, il faut comparer le prix final, donc englobant les pneus et le montage. Le TCS recommande aux automobilistes de se procurer les pneus et les prestations de service y relatives auprès de la même entreprise. Il conseille à la prudence face à des pneus particulièrement bon marché qui ne sont disponibles que via internet.

Infoguide TCS « Pneus d’hiver 2014 »

Disponible dès la fin du mois de septembre en version imprimée, le nouvel infoguide TCS « Pneus d’hiver 2014 » propose les tests les plus récents et de nombreuses autres informations intéressantes.

Les résultats complets des tests de pneus d’été et d’hiver peuvent également être consultés via l’appli TCS pour iPhone 3G, 3GS et 4, et 5, iPod Touch et iPad. Le consommateur peut s’y informer à tout moment sur les tests de pneus des deux dernières années et trouver les dimensions qui lui conviennent. A côté des résultats de ces essais, l’utilisateur dispose d’une fonction de recherche affichant les pneus de la dimension souhaitée. La rubrique « Questions et réponses » offre une foule d’informations sur le thème du pneu. Cette appli téléchargeable depuis Apple Store est disponible gratuitement pour les membres et les non-membres. Son contenu est rédigé en français, allemand, italien et anglais.

Laisser un commentaire

*

*